Festival Ecole de danse

Des Pieds et des Pattes


Regardez comme vous voulez et laissez-vous emporter par les Pieds et par les Pattes…

Au tout début étaient les pattes. Dans la lumière froide du Néant surgirent des Êtres vivants.Leurs empreintes laissées dans le sable, dans la terre, dans la pierre nous guident et nous ramènent à nous-mêmes : les Humains. Au fil des années lumières, Iguanodons, varans et crocodiles nous précèdent de quelques pas.

Dès que des pattes se sont extirpés les pieds, le dialogue a débuté. Depuis lors, les mouvements se succèdent dans le temps battu en mesure ; La Musique est là et la Danse explose, explore les relations : les Humains et la Nature, les Animaux et les Humains, le Quotidien et l’Extraordinaire, le Rêve et la Réalité.

Le spectacle « Des Pieds et des Pattes » nous invite à suivre – et pourquoi pas aussi à inventer – ce parcours depuis notre Premier jour d’Éveil terrestrejusqu’à notre tout prochain Sommeil, comme si l’Histoire de la Terre se déclinait aussi dans le parcours d’une vie ou le déroulement d’une journée.

Dans ce parcours pas toujours tranquille, les pieds et les pattes se rencontrent, se découvrent et dialoguent, ainsi que ceux et celles qui se tiennent debout. Les Pattes et les pieds nus, ce sont les sens, la liberté, la volupté, la beauté, l’extériorisation. La fragilité aussi. Pattes et pieds exposés peuvent être vus, habillés, décorés…

Pattes et pieds peuvent être offerts à l’autre, au partage des caresses, à la solidarité du réchauffement. Ils signifient mouvements, départs, voyages, agilité et préhension. Pattes et Pieds mènent à la Liberté et à la Rencontre…

Jean Lambert, dramaturge











Spectacle dansé pour tout public à partir de 3 ans…
Durée: 40 minutes


Direction aristique: Irene Kalbusch
Chorégraphie: Irene Kalbusch, Anaïs Van Eycken
Danse et développement du matériau: Anaïs Van Eycken, Karolina Kardasz, Gold Mayanga
Dramaturgie: Jean Lambert
Oeil extérieur: Ina Mertens
Costumes: Sabine Kreiter
Scénographie: Adrian Wylezol
Musique: Milan Warmoeskerken
Lumière: Jean-Louis Gille

Coproduction: Centre culturel de Welkenraedt